LES CAISSES ENREGISTREUSES

Vous avez participé à l’enquête sur les logiciels de caisse lancée par la CGAD mi-juin. 

La CGAD  tient  à vous en remercier très chaleureusement.
La CGAD a reçu 1565 réponses de chefs d’entreprise sur toute la France. 

L’analyse des réponses apportées montre que :
  • 90% des entreprises répondantes ne disposent à ce jour ni de leur certificat ni de leur attestation et qu’elles ne seront donc pas prêtes au 1er janvier 2018. 
  • 42% d’entre elles estiment que la mise en conformité coûte trop cher et pour 23.5%, elles ne comprennent pas le cadre de cette obligation.
  • Pour les entreprises qui ont déjà fait quelque chose ou qui ont des devis, l’investissement est très important puisqu’il est chiffré entre 2000 et 5000 euros pour 40% d’entre elles et à plus de 5 000 euros pour 20% d’entre elles. Les montants atteignent parfois 8000, 12000 voire beaucoup plus. 

La CGAD a également relevé qu’il y avait beaucoup de démarchages agressifs des fournisseurs qui profitent de la situation pour vendre du matériel superflu.

La CGAD a alerté la Direction Générale des Finances Publiques qui a prévu de donner des éclaircissements sur ces nouvelles obligations fin juillet. Dans tous les cas, il n’est pas imposé de contrats annuels. 

Grâce à votre participation, la CGAD dispose d’éléments tangibles pour poursuivre son action auprès des Ministres en charge de ce dossier puis des Parlementaires.
Elle demande en tout état de cause un report d’application de cette obligation